La médecine chinoise

Yang

Yin

Soleil

Lune

Lumière

Obscurité

Masculin

Féminin

Energie

Matière

Feu

Eaiu

Eté

Hiver

Sud

Nord

Jour

Nuit

Chaud

Froid

Amer

Doux

Pénitude

Vide

Etc...


LA MEDECINE TRADITIONNELLE CHINOISE


Les 5 éléments, le Yin et le Yang



















La médecine traditionnelle chinoise a plus de 3000 ans d’existence. Elle place l’homme dans son environnement au centre des énergies du cosmos, et répond ainsi à une « théorie du fonctionnement de la vie de l’homme ».

Cette médecine place l’homme entre le ciel et la terre, au centre d’équilibres multiples, de circulation d’énergies subtiles, de relations avec des éléments internes (organes, mental émotions…) de stimulations externes (saisons, climats). La correspondance cosmique est omniprésente, elle se traduit par les descriptions physiologiques et anatomiques, dans des relations énergétiques et dans des expressions symboliques. Le concept de « mouvement » « illustre la relation « énergie-matière » donc l’énergie circulant dans la matière.

Le système des « 5 mouvements ou 5 éléments » est un des principes de base de plusieurs disciplines de la médecine chinoise dont la pharmacopée chinoise, l’acupuncture ou la diététique chinoise.   

La médecine traditionnelle chinoise (MTC) permet une lecture élaborée de notre physiologie. Cette lecture envisage le rôle de l’organe au-delà de ses propres fonctions immédiates, et l’intègre au sein de relations fonctionnelles globales et équilibres essentiels pour l’organisme.

La MTC dispose également de nombreux outils de diagnostic comme la prise des pouls chinois, la respiration, l’observation du teint, les humeurs, l’observation de la langue qui permettent d’évaluer l’état de santé du patient, de poser des diagnostics, de comprendre la genèse des maladies, et de réguler les déséquilibres avant la manifestation de la maladie.


Diagnostic en Médecine Chinoise


Le diagnostic en médecine chinoise traditionnelle s'appuie sur 4 examens : l'interrogatoire, l'inspection, l'écoute et la palpation par rapport aux 12 pouls chinois.

L'inspection correspond à l'observation du patient dans sa globalité (posture générale, allure, expression du visage, de la langue, des yeux, de la couleur de sa peau, tâches, rougeurs, enflures, le nez la bouche etc...).

Le praticien cherche à comparer le patient à une typologie spécifique par rapport aux morphologies "théoriques" type yin/yang, mais aussi à partir de typologies en relation avec la "théorie des 5 élèments des 5 mouvements; le diagnostic et ensuite complété par la prise des pouls et les symptômes du sujet.


Morphologies Yin/yang


Morphologie

Type yin

Type yang

Taille

petite

grande

Corpulence

ronde

allongée

Musculature

couverte de graisse

saillante

Epaules

étroites

larges

Bassin

large

étroit

Taille pieds mains

petite

grande

Attitude

recroquevillée

expansive

Port de tête

en avant

redressé

Gestes

lents, figées

rapides, sûrs

Démarche

lente, lourde

rapide, souple

Habitudes vestimentaires

trop couvert

peu couvert



Tempéraments selon les 5 éléments


Le tempérament Bois est généralement de grande taille et de grande carrure, mais ses mains et ses pieds sont de petite taille ; Son teint est légèrement verdâtre, il aime se vêtir de couleur bleue verte ou marron.

Le tempérament Feu est généralement de corpulence trapue, des hanches, des épaules et ventre rond. Les extrémités sont de petite taille. Il est actif et aime se vêtir de rouge ou avec des couleurs vives. Il a le teint rose ou rouge.

Le tempérament Terre est de taille moyenne, d'allure ronde. Sa tête est grande taille, ses cuisses et son ventre sont corpulents, les mains et petits sont de petite taille. Le teint est jaunâtre, cet individu est maladroit et a des gestes brusques. Il aime se vêtir en jaune, vert ou orange.

Le tempérament métal a un corps bien proportionné. La tête est de petite taille, la démarche est tranquille et les gestes légers et mesurés. Le teint est pâle, il se vêtit en blanc ou en clair.

Le tempérament eau est longiligne avec des épaules étroites, mais une tête assez grosse et un ventre assez corpulent. Cet individu bouge beaucoup des a des gestes nerveux. Le teint est grisâtre ou sombre, il aime se vêtir en noir.


Le thérapeute, à partir de ces tempéraments types, va décliner le profil de la personne. Le morphotype yin aura tendance à développer des pathologies de type yin plutôt profondes et chroniques, alors que le morphotype yang développera plutôt des affections de type yang souvent aïgues, plus superficielles pouvant se déclarer rapidement et intensément.